Qui suis-je?

A propos de Shu.

Mon nom est Shu, comme “Shu” The Tea House, que j’ai le plaisir de vous présenter dans cette page. Je suis suis installée à Paris, après plusieurs séjours en France, notamment pour mes études. La Chine et la France coulent dans mes veines; j’aime profondément ces deux pays. Je suis ainsi, telle une passerelle entre deux cultures.

Avant de lancer ma Maison de Thés, mon parcours professionnel m’a menée sur plusieurs voies. Du domaine du luxe à celui diamétralement opposé du caritatif, j’ai toujours su m’adapter à des univers différents, tout en respectant mon prochain pour ce qu’il est avant tout et non pas pour ce qu’il fait. Je me suis enrichie des expériences auprès de ce public divers et cosmopolite, pour comprendre que ma propre mission est de créer du lien entre des personnes, quels que soient leurs origines et leur statut social, et autour d’un centre d’intérêt qui a et donne du sens à leur vie et à la mienne.

Je me suis formée en Chine auprès de maîtres du Thé,  dans un lieu merveilleux, le Musée national du Thé de Hangzhou, et aussi à la Maison de thé Taiyuanfang de Pékin. j’ai également effectué un voyage consacré au thé dans la province du Anhui, qui est une des plus fameuses région de production de thé. j’y ai trouvé un formidable endroit propice à la méditation, le temple Zilu. à cet endroit, j’ai passé sept jours de méditation dans le silence, ce qui a été la plus belle expérience de ma vie, et m’a conduit à vraiment mieux me connaitre. là bas, les moines consacrent beaucoup de temps à la méditation, mais aussi , boivent chaque jour du thé. j’ai ainsi dégusté, avec eux, parmi les meilleurs thés que je connaisse.

En vivant dans l’instant present , et la pleine conscience de ce qui nous entoure, on peut vraiment ressentir une joie profonde en dégustant le thé.

C’est ainsi; en Chine comme dans d’autres régions asiatiques, le thé est indissociable de la méditation. Cet enseignement m’a donc enrichie sur deux plans : l’art de servir des thés préparés à point, et l’approche spirituelle inhérente à cette pratique ancestrale.

Je suis passionnée par la Voie du Thé que j’ai désirée et choisie; elle me permet à présent de créer des ponts entre la culture chinoise et la culture occidentale et d’être une “faiseuse de liens” entre des personnes intéressées par la culture chinoise en général, et par le thé en particulier.
Ma connaissance des thés et ma convivialité créent un moment particulier, une “bulle de déconnexion” où se vit l’instant présent dans la découverte de saveurs inédites, et dans le partage.
Même si la cérémonie du thé est un rituel, je n’ai pas souhaité en faire un moment solennel et figé (ce qu’il n’est d’ailleurs pas en Chine): les convives peuvent échanger et me poser des questions; ils participent pleinement à ce moment particulier et ne sont pas que des spectateurs-goûteurs.

Ma sélection de thés.

Mon panel de thés est le résultat d’heureuses découvertes et de sélections successives. J’ai retenu uniquement des thés incomparables en termes de qualité et d’unicité. Chaque thé reflète ce que je choisirais pour ma sélection personnelle favorite. Avec ces quelques principes de base, j’ai confiance en la qualité de mon offre.

En Chine, nous avons plus de 200 sortes de thés, et à vrai dire, je ne connais personne qui les a tous testés ! Chaque thé possède des caractéristiques propres qui nécessitent une façon différente de le préparer : température, proportion de l’eau par rapport au thé, processus de rinçage, temps d’infusion, etc. Il y a donc encore tant à découvrir et à vous faire partager!

Faire du thé selon la Tradition chinoise est bien plus que de faire infuser des feuilles dans de l’eau chaude. Chaque thé est unique et nécessite d’être bien compris et respecté pour révéler la quintessence de ses arômes, grâce à plusieurs gestes ancestraux. Pour cela, il est important de prendre le temps et d’expérimenter afin de l’apprivoiser… Alors seulement les feuilles de thé bien infusées  révèlent leurs saveurs les plus subtiles…

 

 

 

 

 

 

 

 

L’environnement autour de la cérémonie du thé.

J’ai passé beaucoup de temps à sélectionner mes thés mais aussi les ustensiles et textiles indispensables à une belle cérémonie du thé.
C’est d’ailleurs toujours un plaisir pour moi de découvrir certains produits incroyables et uniques, qui participent à créer un moment magique lors d’une cérémonie du thé chinoise…
J’aime à les faire découvrir, non seulement pour leur simple beauté (parce qu’il m’apparaît important d’apporter de la beauté dans ce monde); mais aussi pour leur capacité à révéler tous les arômes de chaque thé.

En matière de thé, la Tradition a du bon:
Les anciens ont créé des contenants en poterie plutôt qu’en métal ou autre matériau; le thé est comme l’argile: il n’aime pas le métal.
Le meilleur choix pour les contenants de thé est l’argile violette de Yixing (宜兴) et de Jingdezhen (景德镇). Ce matériau naturel donne au contenant sa couleur entre le rouge et le violet: cette particularité est reconnue dans le monde des Connaisseurs du thé.
Les formes des tasses et divers contenants sont étonnantes pour le public français: elles évoquent à certains la jolie vaisselle rétro de poupées… mais elles cachent un secret: leur forme et leur petite taille concentrent et déclenchent une alchimie propice au développement des arômes, pour une dégustation optimale.
Ainsi, la petite tasse ronde de dégustation conserve les arômes développés dans les pots de préparation. La tradition chinoise de la cérémonie veut qu’elle soit bue en 3 gorgées: le première pour la découverte, la seconde pour l’assimilation, la troisième pour le plaisir….

Les textiles sont indissociables d’une belle cérémonie du thé. ils sont tous fabriqués artisanalement et très souvent teints aux couleurs végétales. Chaque convive a donc son set et son repose-tasse (carré de tissu doublé), et l’officiante prépare le thé avec une serviette et d’autres carrés de tissu dont chacun a sa fonction.

Les ustensiles que j’emploie pour mener les différentes étapes de préparation du thé sont aussi fabriqués artisanalement dans une matière naturelle incontournable en Asie:  le bambou.
Pince à tasses, plateaux et cuillère à thé Matcha sont aussi beaux qu’utiles.